Imprimer

Fils crantés longs et affaissement du visage

on . Posté dans Rides & relachement

Note utilisateur:  / 12
MauvaisTrès bien 
Indications
En pratique
Techniques associées
En conclusion

 


La chirurgie propose plusieurs types de lifting pour relever les tissus affaissés du visage. On en connaît bien actuellement les résultats et les contraintes.


La médecine esthétique, quant à elle, propose une nouvelle technique plus légère qui consiste à introduire, sous anesthésie locale, des fils de structure particulière pour rehausser les tissus.
Il s’agit de remettre en tension les zones relâchées et/ou affaissées du visage et du cou grâce à l’implantation de ces fils sous la peau. Les fils comportent des multiples aspérités et «s’accrochent» sous la peau «comme du velcro» sans aucune suture. Ils sont ainsi «crantés». On les met en place à l’aide d’une aiguille fine qui ne laisse aucune cicatrice.
Les tissus ainsi «accrochés» et remis en tension permettent de restaurer l’ovale du visage, et de diminuer le relâchement au niveau des joues ou du cou par exemple.

 

Ces fils crantés (ou fils russes), en polypropylène non résorbable ou en monomère résorbable, n’ont rien à voir avec les fils d’or, aussi célèbres que peu efficaces, et n’ont pas l’effet de «volume» des fils de Goretex® ou des fils tressés.
Ces fils existent depuis quelques années déjà mais les résultats sont devenus vraiment probants voire impressionnants lorsque les fils ont été allongés, mis en nombre plus important, et implantés selon la forme d’un X.

Indications

  • Affaissement du sourcil (ce qui est différent de l’excès cutané de paupière)

  • Affaissement de la pommette qui accentue les sillons naso-géniens

  • Affaissement des joues qui donne des bajoues et perturbe l’ovale du bas du visage

  • Affaissement du cou associé à celui des bajoues.

Techniques associées

La pose de ces fils est rapide (moins de deux heures) et se pratique sous anesthésie locale, éventuellement associée à une sédation légère par tranquillisants. L’effet tenseur se voit immédiatement.
Quelques plis cutanés peuvent apparaître à la suite de la remise en tension. Ils s’effacent généralement en 2 à 3 semaines.
Des ecchymoses peuvent être visibles, surtout lorsque des patient(e)s y sont prédisposé(e)s. Un hématome est toujours possible, bien que rare. Des sensations de tension douloureuse seront ressenties pendant quelques jours, puis s’estomperont en quelques jours ou quelques semaines.
Enfin, pendant plusieurs semaines de fugaces sensations de picotement, parfois vives, pourront être ressenties, notamment lors de mouvements faciaux importants et dans le cuir chevelu. Il est donc préférable de prévoir une semaine de tranquillité après le traitement.

Introduction

L’affaissement étant traité, le volume des tissus peut être augmenté par des injections volumatrices (graisse ou produits de synthèse).
Un peeling est aussi possible pour une amélioration de la tension superficielle de la peau, surtout en cas de peau dévitalisée et/ou abimée par le soleil.
Un lifting peut parfaitement être réalisé ultérieurement, si cela s’avérait nécessaire, même sans enlever les fils.

 

En Conclusion

Cette méthode, d’un coût modéré, est une bonne solution pour de nombreuses personnes qui ressentent un aspect triste ou fatigué de leur regard ainsi qu’un affaissement de leurs traits mais qui n’envisagent ni chirurgie, ni anesthésie générale.
L’effet est surtout intéressant sur des visages peu relâchés (vers la cinquantaine). Dans des relâchements plus importants (ou à un âge plus avancé), cette technique sera proposée chez les patient(e)s éliminant par choix le recours au lifting. Ces personnes seront prévenues d’un effet moins spectaculaire.
Cette technique est encore jeune (quelques années) mais elle a déjà bien évolué et s’est considérablement améliorée dans les résultats depuis l’emploi de fils plus longs et multiples. Elle paraît destinée à un bel avenir.
C’est aujourd’hui la seule technique légère qui apporte immédiatement un réel effet «lifteur». Avec l’implantation en X et les fils résorbables, elle a de plus, l’avantage d’être réversible..

par Docteur Denis GUILLO et estheweb

Copyright estheweb©. Reproduction interdite

On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support