Imprimer

La préparation aux soins esthétiques

on . Posté dans Soins esthétiques

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Pour que les suites et les résultats soient les meilleurs possible, il est bon de "préparer le terrain". Il s'agit de donner à son corps des conditions optimales pour bien réagir aux soins.

 

Préparer sa peau

Avant de pratiquer un traitement sur la peau, il est judicieux de la préparer afin qu'elle réagisse au mieux.
Dans la plupart des cas, la préparation consiste à donner à la peau le maximum de chance de bien réagir aux soins. Pour cela la peau doit être dans le meilleur état possible c'est à dire : bien hydratée, bien vascularisée (bonnes circulation et oxygénation des tissus) et avoir de bonnes défenses immunitaires.
Pour y arriver, on peut tout d'abord suivre les règles de base d'hygiène et d'alimentation :
- l'alimentation doit apporter à la peau tous les nutriments essentiels à sont métabolisme : vitamines, minéraux acides gras essentiels, acides aminés. Ceci implique une nourriture saine et variée.
- le système d'antioxydants doit être bien opérationnel (anti-radicaux libres) afin d'assurer une bonne immunité de la peau et de bonnes capacités de réponse aux agressions physiques ou chimiques, etc...
- les soins quotidiens doivent viser à bien hydrater et protéger la peau en évitant les agressions (détergents, pollution, soleil, intempéries)
- la cosmétique doit être bien adaptée à votre type de peau.

Dans certains cas (carences, peau dévitalisée ou vieillie prématurément...), il peut être bon d'utiliser des compléments alimentaires, en particulier les acides gras essentiels (oméga 3 et 6) et les antioxydants).
Certains soins (en particulier peelings et abrasions) demandent une préparation cosmétique afin de réduire les risques de pigmentation secondaire à la cicatrisation. Il ne faut pas les omettre.

Dans les cas d'injections de comblement, il est souvent utile pour les peaux grasses aux pores dilatés d'effectuer un soin astringent afin de resserrer les pores avant les injections.

Préparer son corps

Il en va de même pour les soins du corps en général. Il répondra d'autant mieux qu'il est en bonne forme donc : de bons apports nutritifs, une bonne circulation, une bonne oxygénation (exercice physique régulier), pas d'encrassement par les toxines (cholestérol, acides organiques, radicaux libres, etc...) et par les toxiques (tabac, alcool, pollution...).
Ainsi : nourrissez-le bien, protégez-le des toxiques, et donnez lui un peu d'exercice.

De bonnes défenses immunitaires

Ces défenses du corps en général, et de la peau en particulier, lui permettent de lutter contre les agents infectieux (bactéries, virus, champignons) mais elles lui servent aussi et surtout à se protéger et à se reconstruire quelque soit le type d'agression.
Comme il a été vu plus haut, ces capacités dépendent surtout d'un bon apport des nutriments essentiels par une bonne alimentation (voire des compléments alimentaires) et d'une bonne hygiène de vie associant l'éviction des substances toxiques et des excès à un minimum d'exercice physique.
En général, et surtout pour les interventions lourdes ou chirurgicales, il vaut mieux les différer si l'on se trouve dans une période de mauvaise santé dans laquelle un organisme affaibli aura du mal à bien cicatriser, à incorporer un corps étranger ou répondre à une stimulation quelconque.
Attention en cas de troubles métaboliques chroniques comme le diabète ou comme les maladies auto-immunes où justement l'immunité est altérée, la cicatrisation moins bonne et la sensibilité aux infections souvent plus grande.


On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support