Imprimer

Greffes de cheveux, attention aux arnaques…

on . Posté dans Traitement des cheveux

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Devant la prolifération de "centres capillaires" et sites web sur la greffe de cheveux, l’Observatoire sur les Fraudes aux greffes de Cheveux a tenu à donner quelques recommandations de base à observer avant toute intervention. La greffe de cheveux est avant tout un acte médical, et ne doit pas être un objet de commerce. Voici de conseils de l’OFGC :

1 - Avant toute décision pour une greffe de cheveux, consultez un(e) dermatologue en ville ou à l’hôpital, car votre cas ne relève peut-être pas d’une correction chirurgicale de votre alopécie ou de votre calvitie. Il ou elle pourra vous informer et vous rassurer. Ce ou cette spécialiste pourra aussi vous orienter vers un confrère ou une consoeur d’une autre spécialité.

2 - En matière de médecine, c’est souvent le bouche à oreille, qui doit vous guider. Votre médecin habituel peut aussi vous donner les coordonnées d’un confrère, dont il connaît l’éthique. Les publicités sur papier glacé, qui vous promettent de retrouver une chevelure de rêve, ne doivent pas endormir votre vigilance.


 

3 - D'autre part, rejetez énergiquement les « recommandations » de certains «commerciaux-capillaires». Ils ne sont pas toujours désintéressés, et sont souvent rétribués sous forme de commissions. Pour ceux-là, la « chasse aux chauves » est ouverte toute l’année.

4 - Le prix d’une séance de greffe de cheveux d’une durée comprise entre deux et quatre heures, ne devrait pas vous coûter plus de 20 000 Francs: au-delà de cette somme, sauf cas dûment justifiés, vous payez la publicité, le quartier chic, l’immeuble de grand standing, les intermédiaires et autres recruteurs.

5 - Exigez toujours un devis (c’est obligatoire depuis le 1er janvier 1997) avec le décompte détaillé de toutes les prestations : les honoraires de l’opérateur et, s’il y a lieu, les honoraires de l’anesthésiste, les frais de bloc opératoire, les prix des consommables, etc… Vérifiez aussi que le praticien est bien garanti en responsabilité civile professionnelle, avec la mention, sur le devis, des coordonnées de sa compagnie d’assurances et le numéro de son contrat.

6 - Lorsque vous vous adresserez à un établissement où l’on y pratique la greffe de cheveux, faites-vous communiquer le nom et le prénom de l’opérateur: si la personne au téléphone ou à l’accueil invoque le respect de la déontologie (sic) pour ne pas vous communiquer le nom du praticien, fuyez cet établissement.

7 - Dans tous les cas, votre seul interlocuteur doit être, de la consultation à l’intervention proprement dite, le praticien auquel vous vous êtes adressé. C’est lui qui vous remettra la prescription des examens biologiques pré-opératoires, et c’est à lui seul que vous devrez remettre les résultats du laboratoire. Méfiez-vous si c’est l’assistante(?) qui vous pose des questions : ce n’est pas son rôle. Votre seul et unique interlocuteur, sauf cas de la présence d’un(e) anesthésiste, doit être l’opérateur.

 

8 - La greffe de cheveux est une réelle intervention, qui requiert de la part de ceux qui la pratiquent, une éthique et une compétence rigoureuses. Il n’y a jamais de petite intervention comme il n’y a jamais de petite anesthésie.

9 - La grande majorité des opérateurs pratiquent leur art, avec éthique et discrétion, et leurs réussites n’ont pas besoin d’éclat médiatique. Par contre, un ou deux profiteront de leur passage dans une émission grand public, pour faire payer au prix fort le label « Vu à la télé. » Les bons opérateurs n’ont pas davantage besoin de publicité dans des magazines pour se faire connaître. La publication d’un livre destiné au grand public, ne confère pas davantage des compétences très exceptionnelles à son auteur. L’information, OUI. L’autopromotion, NON.

10 - Prenez toujours le temps de la réflexion. Une greffe de cheveux à visée esthétique n’a pas un caractère d’urgence. Le devis ne doit jamais vous imposer un délai minimum pour prendre votre décision: une greffe de cheveux n’est pas une opération promotionnelle avec une date limite pour en profiter. Ne vous laissez jamais impressionner par tel opérateur, qui vous présentera un logiciel de correction prospective de votre alopécie ou de votre calvitie : le résultat risque parfois d’être plus virtuel que visuel.

11 - Méfiez vous des demandes de règlements en espèces. Méfiez-vous des crédits, qui ne sont pas gratuits, Dans ce cas, la structure où vous avez été opéré, sera réglée immédiatement par l’organisme de crédit. Il faut savoir aussi que certains organismes de crédit reversent même une commission aux établissements qui leur fournissent des clients. En cas de contestation du résultat de votre greffe de cheveux, vous ne seriez pas dispensé de payer les mensualités de votre crédit.

12 - Si vous estimez que la greffe de cheveux que vous avez subie, est un échec total car elle ne correspond absolument pas à ce qui vous a été promis par l’opérateur, alors, n’hésitez pas à faire valoir vos droits. Dans le domaine de l’esthétique, l’obligation de résultat ne doit pas demeurer une vue de l’esprit.

 

Par l’OFGC
(Observatoire sur les Fraudes aux Greffes de Cheveux)
www.greffes-cheveux-fraudes.info

On a aimé

Participer

  • Communiqué de presse
  • Ecrire un article
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Support